Victime de dépression ? 12 astuces mentales pour ne plus être déprimé.

Les médicaments peuvent aider à combattre la dépression. Mais un type de thérapie appelée thérapie comportementale et cognitive (TCC) – qui met l’accent sur le changement de votre comportement, plutôt que de parler de votre enfance, par exemple – peut être un allié ou même un substitut efficace contre les médicaments. Certaines de ses méthodes peuvent être pratiquées à la maison, sur soi-même, sans formation spéciale. Voici donc quelques conseils pour briser le cycle de la négativité.


Ne pas dramatiser continuellement

Une façon de se saboter soi-même est de prendre un seul événement et de le traiter comme une source continue de négativité. Les chômeurs le font souvent.

Il est également malsain de se concentrer sur le pire résultat imaginé, même si c’est irrationnel. Par exemple, ne laissez pas les inquiétudes au sujet de l’argent dégénérer en une conviction que vous serez bientôt sans abri.

Au lieu de penser, « je n’aurai jamais un autre emploi », essayez de vous dire : « Je trouverai un autre emploi. Ça peut juste prendre un peu de temps. »

Voir aussi : Comment aider un proche qui est en dépression ?


Arrêter de ruminer

Vous êtes-vous déjà heurté à un collègue ou vous êtes-vous battu avec un ami et continuez à y penser de façon obsessionnelle, amplifiant la colère, le stress et l’anxiété associés à la mémoire ? Connu sous le nom de rumination, ce type de pensée est lié à un plus grand risque de devenir ou de rester déprimé.

Alors que la réflexion est une bonne chose et peut vous aider à résoudre des problèmes, la rumination fait le contraire.

Si vous vous surprenez en train de ruminer, il peut être utile si vous essayez de vous distraire, de méditer ou de réorienter vos pensées. La thérapie comportementale et cognitive cible souvent la rumination parce qu’elle peut être très dommageable pour la santé mentale.


Arrêtez de vouloir prédire l’avenir et vivez au jour le jour

Très peu d’entre nous (s’il y en a) ont la chance d’avoir la capacité de prédire l’avenir. Mais les personnes déprimées se convaincront souvent d’elles-mêmes qu’elles savent ce qui se passera un jour, un mois ou un an plus tard. Et c’est généralement mauvais, voire catastrophique.

Heureusement, nos sombres prédictions se réalisent rarement.

Essayez de rester dans le présent. C’est beaucoup plus facile à gérer et vous avez moins tendance à exagérer.

Voir aussi : 10 signes qui doivent vous alerter sur la dépression.


Ne vous attardez pas sur le passé

Il est plutôt inutile de se dire que vous auriez dû faire ceci ou ne pas faire cela. Vous ne pouvez pas changer le passé, mais vous pouvez vivre dans le présent.

Acceptez simplement que vous avez pris les meilleures décisions que vous auriez pu prendre avec les informations ou les ressources dont vous disposiez à l’époque. Rétrospectivement, c’est toujours 20/20, donc le mieux est d’essayer de laisser tomber et de ne pas se battre

Et stop, comme cité au-dessus ruminer sur le passé peut générer de l’anxiété, tout comme s’inquiéter de l’avenir. Vivez au présent.


Tendez la main aux autres

L’une des caractéristiques de la dépression est l’isolement. Cela peut se produire facilement si vous ne travaillez pas ou si vous évitez les gens parce que vous êtes déprimé. Mais revigorer ou élargir un réseau social permet d’obtenir du soutien, peut-être même de la part de personnes se trouvant dans la même situation ou dans une situation similaire.

Une fois que vous commencez à renouer avec les gens, vous avez l’impression qu’ils comprennent. Vous obtenez des conseils et des encouragements positifs et cela se fait souvent dans des activités qui finissent par être amusantes.

Rester seul à la maison perpétuera la dépression. Sortir avec d’autres personnes, même un peu, vous remontera le moral.

Voir aussi : 12 types de dépression à connaître.


Tenez un emploi du temps structuré

Même si vous n’en avez pas envie, assurez-vous de vous lever à une heure fixe, de prendre les repas à la même heure tous les jours (même si vous n’avez pas faim) et d’éviter de rester allongé sur le canapé pendant la journée de peur que cela ne vous empêche de bien dormir la nuit.

Les personnes déprimées ont tendance à manger ou à dormir de façon irrégulière. Même si vous êtes au chômage ou si vous vous sentez déprimé, il est vraiment important d’établir une routine quotidienne du mieux que vous le pouvez. Cela vous donne un sentiment de régularité qui peut aider avec une humeur dépressive. Si vous pouvez intégrer la socialisation dans votre routine, tant mieux.


Évitez de penser en noir et blanc

Le noir et blanc est excellent pour les zèbres, mais pas les pensées. Les personnes déprimées ont tendance à penser dans les extrêmes : Je suis un loser. Personne ne m’aime. Je n’aurai jamais de travail.

Mais vos schémas de pensée pourraient vous mettre dans une ornière ou vous y maintenir. Le fait d’être déprimé ou triste va colorer la façon dont vous pensez à vous-même dans une direction négative.

Ces pensées peuvent vous paralyser et vous empêcher de faire ce qui vous sortira d’une mauvaise situation. Essayez de penser en nuances de gris. Au lieu de « personne ne m’aime », essayez « beaucoup de gens (si ce n’est pas tout le monde) m’aiment ».

Voir aussi : 7 types de thérapie pour lutter contre la dépression.


Vérifiez la réalité de vos pensées

Si vous êtes déprimé, les pensées négatives seront bien présentes. Cependant, elles sont très rarement ancrés dans la réalité.

Une fois que vous avez identifié une pensée négative, posez-vous la question suivante : Où est la preuve que je suis l’être humain le plus méprisable de la terre entière ? Il n’y en a pas.

Et si vous vous inquiétez de ce que les gens pensent de vous, n’hésitez pas à leur demander. Et vivez, respirez votre vie.


Fixez vous des objectifs intelligents

Choisissez quelques objectifs simples et directs que vous pouvez facilement fixer et suivre. Ces objectifs doivent être SMART, qui signifie « spécifique, mesurable, atteignable, gratifiant et limité dans le temps ».

Ainsi, par exemple, décider que vous aurez un emploi d’ici la fin de la semaine n’est pas réaliste.

Mais décider d’afficher deux curriculum vitae en ligne d’ici la fin de la semaine, c’est SMART. C’est spécifique. C’est réalisable. Ce n’est pas beaucoup d’efforts à faire et cela pourrait être gratifiant.


Reprenez petit à petit ses anciens plaisirs

Écrivez tout ce que vous aimiez faire et que vous avez arrêté de faire parce que vous êtes triste et déprimé.

Il peut s’agir d’aller au cinéma, de socialiser avec des amis ou simplement d’aller au café du coin avec un journal.

Puis, un par un, commencez à réincorporer ces activités dans votre vie, même si vous ne vous sentez pas enthousiaste à ce sujet. De plus, concentrez-vous sur les tâches qui peuvent vous donner un sentiment de maîtrise ou d’accomplissement, qu’il s’agisse de ranger l’appartement ou de payer les factures. Cela peut aussi aider à soulager la dépression.

Voir aussi : 10 problèmes de santé liés à la dépression.


Ne niez pas la dépression

Si votre situation actuelle démontre que vous êtes dépressive, eh bien le nier ne fera qu’empirer les choses. Certaines personnes n’acceptent pas qu’elles sont déprimées et se battent ou pensent qu’elles sont folles ou faibles.

Cela ne peut que vous faire descendre moralement plus profondément, alors que l’acceptation peut soulager la souffrance.

En général, le fait de savoir et d’accepter que vous êtes déprimé peut vous permettre de prendre des mesures pour améliorer la situation ou obtenir un traitement, plutôt que de prétendre que tout va bien.


Faites-vous plaisir, croyez en vous

Jetez un coup d’œil au langage que vous utilisez lorsque vous pensez à vous-même ou lorsque vous vous parlez à vous-même et comparez cela à la façon dont vous parlez aux autres. S’il y a une déconnexion, essayez de vous traiter d’une manière plus gentille et plus douce. Vous le méritez !

Voir aussi : 10 remèdes sans médicaments pour lutter contre la dépression.

Nous serons heureux de lire vos commentaires.

Laissez un commentaire :

Vivre-au-top.com