Soigner les hémorroïdes grâce à la phytothérapie, la médecine chinoise & l’aromathérapie.

Les hémorroïdes, internes ou externes, se produisent lorsque les veines hémorroïdales se dilatent et forment des varices qui touchent la zone péri-anale avec une tendance au prolapsus et au saignement. Elles peuvent dépendre de facteurs physiques et psychologiques. Elles peuvent être dues à la constipation ou à la grossesse, mais le stress a aussi beaucoup d’impact. Découvrons mieux comment les traiter.

Sachez avant tout que nous avons testé différents produits disponibles sans ordonnances pour traitez les hémorroïdes. Nous vous conseillons les produits suivants, n’hésitez pas à vous rendre sur la fiche test pour avoir plus d’informations.

Top qualité/prix

Le plus populaire

Le plus populaire

Pack HemaPRO™ Anti-Hémorroïdes - Crème + Pillules

HemaPRO™ Crème

HemaPRO™ Pilules

Qualité : 90%
Prix : 95%
60ml Crème - Traitement Naturel Anti-Hémorroïdes
60ml Crème
60 Gélules
60 Gélules - Compléments Alimentaires Contre les Hémorroïdes
Traitement Naturel Anti-Hémorroïdes
Compléments Alimentaires Contre les Hémorroïdes
5% de réduction pour l'achat de 2
10% de réduction pour l'achat de 3
5% de réduction pour l'achat de 2
10% de réduction pour l'achat de 3
5% de réduction pour l'achat de 2
10% de réduction pour l'achat de 3
Avantages :
  • Conception à partir de produits naturels
  • Recommandé par des milliers de personnes
  • A reçu l’approbation de l’UE
  • Soulager activement les douleurs
  • 2 capsules par jour pour prévenir les hémorroïdes
  • Traite et prévient efficacement les hémorroïdes
Avantages :
  • Conception à partir de produits naturels
  • Recommandé par des milliers de personnes
  • A reçu l’approbation de l’UE
  • Soulager activement les douleurs
Avantages :
  • 2 capsules par jour pour prévenir les hémorroïdes
  • Recommandé par des milliers de personnes
  • A reçu l’approbation de l’UE

Les symptômes des hémorroïdes

Les symptômes des hémorroïdes peuvent être :

  • Des saignements ;
  • Des douleurs ;
  • Des œdèmes ;
  • Une forte congestion ;
  • Un prolapsus anal,
  • Des démangeaisons anales
  • Une sensation d’inconfort anal.

Voir aussi : Tout savoir sur les hémorroïdes

Causes

Les hémorroïdes peuvent être causées par diverses causes, tant physiques que psychologiques. Parmi les plus courantes, nous énumérons :

  • Une constipation sévère ;
  • Une période de grossesse ;
  • Des variations hormonales ;
  • Un stress psychique ;
  • Le tabac ;
  • Une alimentation incorrecte (consommation excessive d’épices, de chocolat, de spiritueux etc)

Voir aussi : Le traitement Hemapro : crème et pilules contre les hémorroïdes

Cures pour les hémorroïdes

L’alimentation

Dans le cas des hémorroïdes, il est important que l’intestin ne soit pas congestionné mais qu’il y ait une évacuation régulière avec des selles pas trop dures.

Le régime alimentaire doit donc être riche en fibres pour faciliter le transit intestinal. L’apport en vitamines A, B, C, E et en zinc est important pour maintenir une bonne intégrité des parois veineuses qui deviennent plus fragiles avec les hémorroïdes.

Une alimentation naturelle et variée avec des fruits et des légumes de saison contient tous les nutriments utiles pour lutter contre les hémorroïdes, tout en réduisant les aliments tels que les aliments raffinés, le lait et les produits laitiers, les saucisses, les sucres et les graisses d’origine animale.

Il est également préférable d’enrichir votre régime avec des aliments qui favorisent la circulation sanguine comme les fruits rouges : cerises, bleuets, framboises et mûres.

Voir aussi : Les aliments à privilégier et à éviter en cas d’hémorroïdes.

Les remèdes phytothérapeutiques pour les hémorroïdes

Les remèdes phytothérapeutiques utilisés pour les hémorroïdes sont les herbes et les plantes médicinales, qui agissent avec une action astringente, anti-inflammatoire et vasoprotectrice.

  • L’aloe vera, grâce à son action apaisante et anti-inflammatoire, aide à soulager les troubles des hémorroïdes. Le gel d’aloès, en effet, a une action anti-inflammatoire et est reconnu pour ses propriétés cicatrisantes. Le gel d’aloès peut donc être utilisé pour le traitement des hémorroïdes dans les phases initiales grâce à sa capacité à guérir la peau endommagée. De plus, le gel d’aloès a un effet apaisant, calme l’inflammation, soulage la douleur et soulage les démangeaisons.
  • Le Marron d’Inde : (Aesculus hippocastanum) les graines et l’écorce ont des propriétés anti-oedémiques et vasoprotectrices, capables de réduire l’activité de l’élastase et de l’hyaluronidase, deux enzymes qui attaquent l’endothélium des vaisseaux et la matrice extracellulaire, affaiblissant leur structure. En réduisant l’activité de ces enzymes, les vaisseaux retrouvent une résistance et une perméabilité normales.
  • Vigne rouge : (Vitis Vinifera) est indiqué dans toutes les formes de varices, phlébites, œdème, hémorroïdes, cellulite, rétention d’eau, stase sanguine et lourdeur dans les membres inférieurs. Les principes actifs contenus dans ses feuilles ont une activité antioxydante et anti-inflammatoire intense, mais surtout tonique et vasoprotectrice, dirigée vers le système circulatoire, où ils influencent positivement la perméabilité vasculaire, en prévenant les œdèmes et le gonflement ;
  • Hamamelis : (Hamamelis virgianana) les feuilles et l’écorce ont des propriétés vasoprotectrices et tonifiantes contre les parois veineuses compromises par l’inflammation. Pour cette raison, la plante est considérée comme un remède efficace dans le traitement des troubles du système circulatoire où une action astringente est nécessaire, comme les phlébites, les varices et les hémorroïdes, la tendance à former des ecchymoses, la cellulite ;
  • Centella : (Centella asiatica) les feuilles, grâce à leur activité phlébonique, préservent la structure et la tonicité des parois. En effet, en renforçant et en élastifiant les parois des vaisseaux sanguins, la plante favorise une circulation sanguine correcte et est donc indiquée pour prévenir et traiter les varices, réduisant la dilatation des veines, et l’œdème sous-cutané. Par conséquent, il est utile pour traiter l’insuffisance veineuse, les hémorroïdes.

Voir aussi : 10 remèdes naturelles pour soigner les hémorroïdes.

L’utilisation des fleurs de Bach pour les hémorroïdes

Les fleurs de Bach peuvent être utilisées pour traiter les hémorroïdes. Consultez votre pharmacien pour obtenir plus d’informations sur les fleurs de Bach.

La médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise identifie les causes des hémorroïdes avec une stase de l’appareil digestif et une altération de l’appareil circulatoire sanguin.

Les points importants pour rééquilibrer le corps, atténuer les démangeaisons, l’œdème et les saignements possibles sont :

  • CHANG QIANG (entre la pointe du coccyx et l’anus), il tonifie les conditions de vide du Yin, des reins, régule le petit et le grand intestin ;
  • CHENG SHAN (à mi-chemin entre le creux du genou et la malléole externe), il tonifie la rate et le foie, élimine l’humidité et purifie la chaleur ;
  • DE CHANG SHU (1,5 cm à côté de l’apophyse épineuse de la vertèbre lombaire), il mobilise l’énergie du grand intestin, tonifie la région lombaire et les genoux.

L’aromathérapie pour les hémorroïdes

Les huiles essentielles sont utilisées dans le traitement topique des hémorroïdes pour aider à décongestionner les vaisseaux et restaurer la fonction circulatoire sanguine. La dilution des essences se fait en 2 gouttes mélangées dans un peu d’aloès. Il est nécessaire de masser localement, afin de profiter de son action anti-inflammatoire et cicatrisante, même en présence de plaies ou de fissures.

  • Huile de cyprès essentiel : elle a une action anti-inflammatoire et astringente sur les vaisseaux sanguins et est utilisée en cas d’hémorroïdes, pour nourrir et renforcer les vaisseaux sanguins.
  • Huile essentielle de menthe : elle a une action rafraîchissante et anti-inflammatoire sur le système circulatoire, utile pour décongestionner les vaisseaux sanguins. De plus, ses propriétés anti-démangeaison en font un remède efficace contre les hémorroïdes, les ulcères, le zona et les dermatoses.
  • Huile essentielle de citron : utilisée dans le traitement des varices et des hémorroïdes pour l’action tonifiante du système circulatoire. Cette huile stimule la circulation lymphatique et veineuse, renforce les vaisseaux sanguins et fluidifie le sang. Pour ces propriétés, c’est un remède efficace contre les troubles dus à une mauvaise circulation sanguine.

Voir aussi : Comment traiter les hémorroïdes externes ?

L’homéopathie

Le traitement homéopathique des hémorroïdes diffère selon le degré de gravité des hémorroïdes et les symptômes qui accompagnent le trouble.

En cas de crise d’hémorroïdes, Aesculus hippocastanum 5 CH (5 granulés, si nécessaire) et Aloe 5 CH (5 granulés, 3 fois par jour), adaptés aux hémorroïdes, avec brûlures et démangeaisons, sont utiles.

Le remède homéopathique contre la douleur est l’Arnica 5 CH (5 granules toutes les heures) et Lachesis 9 CH (5 granules toutes les heures).

Pour les saignements, Collinsonia 5 CH (5 granulés, 3 fois par jour). Les hémorroïdes récurrentes sont traitées avec Nux vomica 9 CH (5 granulés, 3 fois par jour), Sepia 9 CH (5 granulés, 1 fois par jour), surtout en cas de constipation et de prolapsus, aggravés pendant la grossesse et après l’accouchement.

Le soufre 5 CH (5 granulés, 1-3 fois par jour) soulage les sensations de brûlure, de chaleur et de démangeaisons.

Faire de l’exercice

La sédentarité, l’effort excessif, le fait d’être debout trop longtemps sont des facteurs qui peuvent déclencher ou aggraver les troubles des hémorroïdes. Afin de prévenir les hémorroïdes, il est donc très important de mener une vie dynamique, en faisant régulièrement de l’exercice et en évitant le tabagisme et l’alcool. La marche ou l’exercice est essentiel pour améliorer les fonctions corporelles tout en renforçant la région pelvienne. Tout effort physique excessif doit être évité. Pour une cicatrisation plus rapide, laver à l’eau tiède.

En général, une hygiène personnelle soigneuse prévient non seulement les hémorroïdes mais aussi d’autres maladies très ennuyeuses, comme les fistules anales. Le choix des sous-vêtements est également très important : les tissus perméables tels que le coton sont à privilégier, car ils permettent à la peau de respirer et empêchent la chaleur et l’humidité de stagner.

Nous serons heureux de lire vos commentaires.

Laissez un commentaire :

Vivre-au-top.com