10 signes qui doivent vous alerter sur la dépression.


Quand c’est plus que le blues.

Se sentir déprimé de temps en temps est une partie normale de la vie. Mais lorsque vous êtes saisi par une tristesse ou un désespoir incessant qui vous empêche de poursuivre votre routine habituelle, il est temps de faire attention : c’est le signe distinctif de la dépression. Mais sachez qu’il est difficile pour une personne déprimée de savoir si elle est vraiment atteinte de cette maladie maladie car presque tous les symptômes de la dépression sont ressentis par tout le monde à un moment ou à un autre. Si vous avez eu à faire face à quatre ou plus des symptômes suivants tous les jours pendant deux semaines et qu’ils ont altéré votre fonctionnement habituel (par exemple, vous a empêché de travailler, d’être un parent responsable ou de voir des amis), il est temps de consulter votre médecin.

Voir aussi : Qu’est-ce que la dépression ? Causes, symptômes, traitements.


1° Vous mangez plus (ou moins) que d'habitude.

La dépression peut se manifester par une perte d’appétit. Votre cerveau est préoccupé par des pensées négatives, vous risquez d’oublier de manger ou de vous désintéresser de la cuisine ou de la préparation des repas . D’un autre côté, la maladie a parfois l’effet inverse, ce qui vous donne faim et vous pousse à trop manger. Le mélange d’émotions qui accompagne généralement la dépression – tristesse, pessimisme face à l’avenir et faible estime de soi – peut vous obliger à essayer d’apaiser vos sentiments en mangeant.


2° Vous dormez trop ou trop peu.

Certaines personnes souffrant de dépression se retrouvent davantage en train de dormir ; le désengagement et la baisse d’énergie vous fatiguent tout le temps. Dormir davantage est aussi un moyen pour les personnes déprimées d’échapper à leur tristesse ; cela devient un refuge. D’autres personnes souffrant de dépression éprouvent un sommeil agité ou interrompu ou même de l’insomnie – elles sont trop obsédées par des pensées ou des ruminations obsessionnelles. Le fait est que non seulement les changements dans le sommeil peuvent être un signe de la dépression, mais ils peuvent aussi l’aggraver. Lorsque vous n’obtenez pas la bonne quantité de sommeil, l’horloge interne de votre corps se désynchronise et vous êtes encore plus fatigué, moins concentré…. et moins capable de faire face à la dépression.

Voir aussi : Comment aider un proche qui est en dépression ?


3° Les petites problèmes de la vie vous irritent.

La dépression peut se manifester par une irritabilité accrue. Vous pourriez vous sentir grincheux ; de petites choses qui normalement ont peu de significations vous mettent en colère. La dépression fluctue sur le fonctionnement normale de vos hormones. Mais elle peut aussi se déclencher sous le poids d’émotions trop lourdes. Quand les gens souffrent physiquement, ils se mettent souvent en colère et s’irritent facilement, et c’est la même chose avec la douleur psychologique – vous ne vous sentez pas bien ou comme d’habitude, et cela dégrade votre patience et vous met plus sur les nerfs.


4° Vous n'arrivez pas à vous concentrer.

Vous avez l’impression que votre esprit est flou, et que le flou pèse sur vos choix et prises de décisions, alors votre cerveau présente des troubles de la dépression. Être préoccupé par des pensées de tristesse et de vide peut vous plonger dans un brouillard qui affecte votre travail, votre mémoire et vos aptitudes à prendre des décisions. En retour, cette pensée floue peut vous amener à faire de mauvais choix ou à adopter un comportement malsain et risqué.

Voir aussi : 12 types de dépression à connaître.


5° Vous n'êtes plus heureux face aux choses qui vous ont rendu heureux auparavant.

Vous aviez l’habitude de passer « l’Happy Hour » avec votre groupe de collègues de travail préféré, mais depuis quelques semaines, vous l’esquiver. Ne pas prendre part à des choses que vous aimiez autrefois parce qu’elles ne vous donnent plus de plaisir est un signe révélateur de dépression. La dépression vous rend apathique à propos des activités et des passe-temps qui vous procuraient autrefois de la joie, la dépression vous isole. La dépression vous prive de votre capacité à tirer du plaisir de vos expériences, de sorte que vous cessez de faire ce qui pourrait égayer votre humeur.


6° Vous avez le sentiment d'être abattu et inutile.

Si vous vous rabaissez constamment, ou si vous vous sentez sans valeur ou sans importance, il se passe quelque chose. « Les pensées répétitives du genre  » Je ne suis pas assez bien  » ou  » Je ne compte pas  » sont dangereuses parce qu’elles peuvent alimenter un comportement autodestructeur. La culpabilité extrême pour des choses dont vous n’êtes pas le seul responsable – par exemple, une mauvaise rupture ou une perte soudaine d’emploi – ébranle aussi votre estime de soi et est un indice de dépression.

Voir aussi : 7 types de thérapie pour lutter contre la dépression.


7° Vous êtes préoccupé par les pensées de la mort.

Les pensées persistantes au sujet de la fin de votre vie, le fait de se demander ce que ressentiraient vos amis et votre famille si vous alliez le faire, la réflexion sur les différentes façons d’accomplir l’acte, et même des pensées générales sur la mort sont autant d’indicateurs forts qu’il est temps de demander l’aide d’un professionnel. Comme ces pensées représentent une menace directe pour votre vie, il est important de demander de l’aide si vous en faites l’expérience tous les jours ou presque tous les jours pendant deux semaines, même si vous ne reconnaissez aucun autre symptôme de dépression chez vous.


8° Vous êtes paniqué et anxieux.

On pense généralement que les sentiments de peur signifient un trouble anxieux. Et même si c’est souvent vrai, ils peuvent aussi être un indice de dépression. Les sentiments d’anxiété coïncident souvent avec la dépression, et certaines personnes déprimées ont des crises de panique. L’anxiété n’est pas qu’une simple appréhension normale lorsque nous sommes mis au défi ; c’est un sentiment constant de panique et de pensées obsessionnelles qui se manifeste souvent par des symptômes physiques tels que des battements cardiaques rapides, une transpiration excessive et des problèmes de sommeil. Le plus délicat, c’est que, même si l’anxiété peut signaler une dépression, il est possible qu’une personne souffrant de dépression souffre également d’un trouble anxieux. Si vous ressentez une anxiété écrasante, considérez qu’il s’agit d’une autre raison cruciale de demander l’aide de votre médecin.

Voir aussi : 12 astuces mentales pour ne plus être déprimé.


9° Votre niveau d'énergie est à son maximum.

La dépression peut être simplement la conséquence d’une alimentation insuffisante ou d’un sommeil excessif. Mais c’est aussi le résultat d’avoir un nuage noir de tristesse ou de désespoir sur vous tout le temps. Faire face à la douleur émotionnelle chronique est une perte d’énergie, et cela vous rend trop fatigué pour vous attaquer à des tâches routinières, sans parler du travail et des responsabilités familiales. Vous vous sentez dépassé par la vie de tous les jours ; même sortir du lit et prendre une douche devient épuisant. Lorsque vous êtes toujours fatigué et que la fatigue nuit à votre vie, il est temps de demander de l’aide.


10° Vous faites face à des douleurs inexpliquées.

La douleur émotionnelle causée par une dépression pour laquelle vous n’obtenez pas d’aide peut être canalisée dans tout votre corps et se manifester sous forme d’affections physiques, comme des maux de tête, des problèmes d’estomac, des douleurs au cou et au dos, et même des nausées. Toutes les crampes et les douleurs ne sont pas des symptômes de dépression, bien sûr. Mais si vous souffrez d’une maladie chronique, vous ne pouvez pas l’attribuer à une autre cause qui ne s’éclaircit pas d’elle-même, voir un médecin pour la faire examiner, mais aussi la considérer comme un signe possible de dépression est une obligation.

Voir aussi : 10 remèdes sans médicaments pour lutter contre la dépression.

Nous serons heureux de lire vos commentaires.

Laissez un commentaire :

Vivre-au-top.com